• *Origine (Partie 7)

    PARTIE 7: Une vérité fatal

    *Origine  (Partie 7)Bizarrement, après qu'il m'ai dit ces mots je me suis mise à pleurer toutes les larmes de mon corps. On pourrait dire que c'est à cause du choc, que j'étais déboussolé ou simplement fatigué, pour une enfant de sept ans c'est totalement envisageable, après tout j'étais bien dans tout ces états, pourtant ce n'était pas vraiment pour ça que je pleurais je pense, plus comme si j'étais triste de partir. Une fois cette décision prise, Vincent me ramena au château.

    Nous n'avons pas croisé Victoria à l’intérieur, ce château paraissait abandonné. Pendant tout le trajet Vincent ne m'avait pas adressé la parole. Plus tard il m'a confié qu'à ce moment là il était triste, j'étais la première personne lui ressemblant qu'il eu connu.

    Une fois de retour dans sa chambre il prit quelques affaires qui lui appartenaient puis alla récupéré quelque chose sur son bureau et me le tendit.

    - Si un jour tu veux revenir vers nous tu le pourras, je ne t'ai pas cherché pendant des mois pour rien...

    J'ai pris enveloppe sans dire un mot. A ce moment là je n'ai pas su quoi dire. Je savais que je n'avais pas envie de revenir, surtout pas.

    - Ca veut dire qu'on ne va plus ce voir à l'école ? C'est la seule chose que j'ai dis, la seule chose qui m'inquiétait vraiment.

    Je ne voulais pas recommencer comme avant, quand les autres élèves avaient peur de moi et que je me retrouvé seule, seule devant toute une école. Quand il est arrivé tous a changé, je n'étais plus seule on étais deux, deux contre cet enfer.

    - Ne t'inquiète pas, je serrai toujours là pour toi.

    Je me sentis soulagée. Je n'allai pas être seule face à tous ça. Une fois avoir pris ses affaires Vincent me tendit la main et je la prit. En moins d'une seconde je me retrouvais devant chez moi. Il devait être environ 17:20h ou plus, mais pas trop tard ce qui veut dire que je n'allais pas me faire gronder par mes parents, c'était déjà ça. Je me tourna vers Vincent et lui fis un grand sourire.

    - Merci de m'avoir ramené, à demain !

    Il me sourit en retour et confirma ce que j'avais dis. Une fois rentré chez moi je fis mes devoirs puis partis me coucher. Mais pourtant le lendemain, à l'école il n'est pas venu. Il n'est plus jamais revenu...


    J'espère que cette partie vous aura plus et que vous avez hâte de lire la suite :)

    Nana

    « *Origine (Partie 6)*Quand le soleil se couche... »

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Novembre 2015 à 19:44

    La suite!!!!

    2
    Samedi 21 Novembre 2015 à 19:46

    Oui bientôt bientôt :) dans la semaine je penses vus que j'ai des profs absent...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :